Ils sont passés par l’Inalco

L’Inalco a accueilli sur ses bancs ou sur ses estrades de nombreux anthropologues ayant marqué l’histoire de la discipline en France. On remarque notamment :

  • Arnold Van Gennep (1873-1957) : celui que l’on présente souvent comme le fondateur de l’ethnographie de la France, mondialement reconnu pour son analyse des “rites de passage”, polyglotte confirmé, y a appris l’arabe. Van Gennep  fondera en 1910, avec Maurice Delafosse, l‘Institut Ethnographique International de Paris, que l’Inalco accueillera de 1914 à 1920.
  • Marcel Granet (1884-1940), éminent spécialiste de la Chine, auteur des classiques Fêtes et chansons anciennes de la Chine (1919) et La pensée chinoise (1934), professeur de 1925 à 1940.
  • Marcel Griaule (1898-1956). L’auteur de Dieu d’eau y a appris l’amharique entre 1920 et 1927, sous la direction de Marcel Cohen, qu’il a d’ailleurs remplacé en 1940 lorsque celui-ci fut exclu de la fonction publique par les lois portant sur le statut des juifs d’octobre 1940.
  • Germaine Tillion (1907-2008) s’y est initié au berbère dans la seconde moitié des années 1930.


Citer ce billet
Jean-Michel Butel (2023, 25 mars). Ils sont passés par l’Inalco. Anthrop'O. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b7w6

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search