Le Laboratoire d’anthropologie de l’INALCO

Anthrop’O, le Laboratoire d’anthropologie de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (appelé affectueusement Langues ‘O), a été fondé en mars 2023. Il fédère les anthropologues chercheurs et enseignants-chercheurs de l’Inalco, les doctorants préparant une thèse en anthropologie au sein de l’Institut, et se veut lieu d’accueil pour les étudiants suivant une formation à l’Inalco en licence et master.

Le laboratoire Anthrop’O se constitue autour d’une conviction singulière, à la fois méthodologique et éthique, qui est au coeur du projet des Langues’O, grand établissement universitaire où sont enseignées plus d’une centaine de langues du monde : l’anthropologie de terrain nécessite une connaissance poussée, et pluridisciplinaire, de la langue et de la culture de la communauté étudiée.
– Une conviction méthodologique : peut-on sérieusement appréhender une culture autre sans passer par ce déplacement que suscite l’apprentissage d’une langue et de sa façon de décrire le monde ?
– Une position éthique : il n’est plus possible d’ignorer aujourd’hui que toute communauté produit un savoir sur elle-même, dans sa propre langue. L’anthropologie peut-elle se départir de son héritage colonial sans prendre en compte ces anthropologies non occidentales ? La co-construction du savoir, à laquelle les anthropologues appellent aujourd’hui de leurs voeux, ne nécessite-t-elle pas un dialogue exigeant entre des anthropologies pensées dans différentes langues ?

La fondation d’Anthrop’O est récente. L’anthropologie est pourtant très ancienne à l’Inalco. Le laboratoire s’appuie ainsi sur une longue tradition de recherche et d’enseignement, animée par des anthropologues ayant marqué l’histoire de la discipline en France.

Le laboratoire organise une rencontre mensuelle autour des travaux de ses membres, un atelier de lecture régulier, ainsi qu’un atelier d’écriture à destination des doctorants. Il mène également une réflexion continue, ponctuée de publications régulières, autour des anthropologies non occidentales, les “anthropologies d’ailleurs”. Il soutient l’organisation de manifestations scientifiques portant sur nos aires de spécialités, des festivals de films documentaires, et organise des recherches collectives ponctuelles faisant dialoguer nos différentes aires de spécialité. Ses chercheurs poursuivent par ailleurs, au sein de leurs laboratoires d’appartenance respectifs, des recherches spécialisées donnant lieu à de multiples publications et interventions que l’on pourra retrouver sur ce site.

 

 



Citer ce billet
Jean-Michel Butel (2023, 9 mars). Le Laboratoire d’anthropologie de l’INALCO. Anthrop'O. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b7vx

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search